Voies d’exécution

Obtenir gain de cause est une chose, pouvoir transformer l’essai en est une autre.

Avant tout procès, et afin de « sécuriser » une créance qui sera consacrée plusieurs mois voire plusieurs années plus tard, il est possible de demander à un huissier de justice de pratiquer des mesures à titre conservatoire, avec ou sans autorisation préalable du Juge de l’exécution ou du Président du Tribunal de commerce, selon la nature de la créance.

De même, l’avocat peut vous aider à garantir le recouvrement de votre créance, en inscrivant une hypothèque sur un bien immobilier, ou un nantissement sur un fonds de commerce.

Bien sûr, il est possible d’attendre d’avoir obtenu une décision favorable pour décider de recourir à des voies d’exécution, mais pourquoi attendre, alors qu’une mesure correctement pratiquée peut, éventuellement, permettre de résoudre un litige sans avoir besoin, ensuite, de plaider ?

Au long de ses vingt-trois années d’exercice professionnel, Alexandre BRAUN a acquis une pratique à la fois diligente et experte des mesures d’exécution.

Il dispose d’un réseau de professionnels de qualité, tant huissiers de justice qu’avocats correspondants, permettant d’offrir les meilleures chances de réactivité et, par conséquent, de succès.

Quel que soit le type de créance que vous détenez, il saura vous conseiller et vous orienter.